Vendanges 2012: Triste constat… et pas seulement en Alsace

Des vendanges très délicates… Le Saviez-vous?

Presque 80% des raisins vendangés en France le sont à la machine. La raison du retrait progressif de la vendange manuelle ? Les progrès de ces engins de haute technologie qui ont appris (selon les constructeurs…) à ne plus blesser la plante, mais aussi leur souplesse d’utilisation (facilités d’horaires, absence d’états d’âme, de fatigue et de syndicats organisés…).

<H2>vendanges</H2> - <H2>Alsace</H2> - <H2>Itterswiller</H2>

Et tant qu’on parle de vendanges, au moment où je dépose ces lignes, imaginez que tous les raisins ne sont pas encore rentrés dans les chais en Languedoc Roussillon et qu’à Bordeaux, on se presse de rentrer les derniers lots. Rassurez-vous, cela n’empêchera pas les Girondins d’évoquer « une année certes difficile et moyennement généreuse, mais si intéressante en qualité, pour ceux qui ont fait preuve de patience, attendu une vraie maturité de grain malgré les risques, effectué les tris qui s’imposaient... ».

Au-delà de tout ce qu’on essayera de nous faire croire, cette année sera celle des vignerons courageux et talentueux, celle des vinificateurs intuitifs et raisonnables dans leurs choix, celle de ceux qui auront compris et accepté les limites du potentiel de leurs moûts, celle de ceux qui, in fine, auront su s’adapter au caractère très délicat d’un millésime 2012 dont le visage se dessine sans complaisance.

Q.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *